Savoirs pour tous – Conférence le 6 mars sur les enjeux de l’exploration du milieu marin profond

Les fonds marins autour de l'île de Mayotte. (Crédits : ÉQUIPE MAYOBS – IPGP/CNRS/IFREMER/BRGM)
Temps de lecture : < 1 min.

Le mercredi 6 mars, à partir de 17 heures, Sarah Samadi, chercheuse en biologie évolutive et professeur au Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) animera une conférence des “Savoirs pour tous” à l’Université de la Polynésie française (UPF), dans l’auditorium du Pôle Recherche. Lors de cette conférence, elle reviendra sur les avancées technologiques et les enjeux sociétaux qui ont façonné l’exploration des milieux marins profonds, ainsi que les nouvelles perspectives offertes par les découvertes récentes.

Avec plus de 65% de la surface du globe couverte par plus de 200 mètres d’eau, les profondeurs marines représentent l’une des grandes frontières de la connaissance au 21ème siècle. Sarah Samadi conduit des campagnes océanographiques dédiées à l’exploration de la diversité des organismes vivants dans les grands fonds et s’intéresse notamment à la diversité des communautés associées aux monts sous-marins de l’Indo-Pacifique. En 2023, elle a mené une étude qui fait un état des connaissances sur les monts sous-marins de Polynésie française. Cette étude pilotée par l’Office français de la biodiversité (OFB) et commanditée par la Direction des ressources marines (DRM) entre dans le cadre du partenariat entre la Polynésie française et l’OFB. 

Monts sous-marins dans le Pacifique sud (Shank 2010,image: Oceanography, 2010, Louisville hotspot, Pacifique Sud, AMAT02 Expedition 2006, PI P. Lonsdale, Scripps).