La ministre Vannina Crolas veut renforcer et moderniser la Direction du travail

La ministre Vannina Crolas au côté de Loetitia Liu, première directrice du Travail polynésienne. (Photo Présidence)
Temps de lecture : < 1 min.

En conseil des ministres du mercredi 13 mars, Vannina Crolas, ministre de la Fonction publique, de l’Emploi, du Travail, de la Modernisation de l’administration et de la Formation professionnelle, a souhaité mettre en avant les missions et les actions pour l’année 2024 de la Direction du travail. Cette dernière “détient un rôle central dans le développement d’un dialogue social de qualité, l’amélioration des conditions de travail et la lutte contre le travail illégal”.

Les plans d’actions pour 2024

Le plan d’actions de la Direction du travail s’est basé sur des recommandations formulées par l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT). Ces recommandations sont issues de l’état des lieux du dialogue social et des conditions du travail en Polynésie française effectué fin 2022, et du bilan des négociations salariales de 2023.

Ainsi, la Direction du travail poursuivra ses travaux de modernisation et d’adaptation de la réglementation selon les priorités fixées par un comité stratégique tripartite d’orientation des réformes du code du travail. Par ailleurs, en plus de renforcer ses actions et moyens de lutte contre le travail illégal, la Direction du travail s’attachera à multiplier les contrôles relatifs aux élections professionnelles, continuera à développer ses outils d’information en faveur des usagers et son accompagnement des partenaires sociaux.

Enfin, tout en assurant ses missions transverses et ses activités régulières, la Direction du travail poursuivra les travaux de réforme de la médecine du travail, mettra en œuvre une enquête sur les conditions de travail et organisera des matinées de la prévention ayant pour thématique “Les obligations du donneur d’ordre”.