Assemblée – L’exposition sur la prise de possession des îles Marquises est lancée

Cet évènement est organisé à l’assemblée de Polynésie française (APF), du lundi 18 au samedi 23 mars 2024. (Photo Présidence)
Temps de lecture : 2 min.

Dans le hall de l’assemblée à Tarahoi, l’exposition consacrée à la prise de possession des îles Marquises a été lancée ce lundi 18 mars.

Vannina Crolas, ministre de la Fonction publique, de l’emploi, du travail, de la modernisation de l’administration et de la formation professionnelle, a représenté le Président du Pays, Moetai Brotherson, actuellement en mission à Singapour, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de l’exposition.

Cet évènement est organisé à l’assemblée de Polynésie française (APF), du lundi 18 au samedi 23 mars 2024. Il met en lumière les faits historiques relatant la prise de possession de l’Archipel des Marquises par la France durant l’année 1842.

Il rend notamment hommage à deux grandes figures marquisiennes, les chefs Iotete de Tahuata et Pakoko de la baie de Taioha’e (Nuku-Hiva), dont les soulèvements armés contre les forces françaises quelques mois après les prises de possession de l’île de Tahuata le 1er mai 1842, et de Nuku Hiva le 31 mai 1842, connaîtront une issue tragique.

Étaient présents des maires et élus de l’Archipel des Marquises, des scientifiques ainsi que des représentants d’associations des îles Marquises.

Le communiqué du Pays précise que pour l’occasion, plusieurs établissements scolaires ont fait le déplacement “car il s’agit aussi au travers de ce rappel des faits historiques de permettre au plus grand nombre, notamment aux jeunes générations de mieux connaître l’histoire de son Pays.

Après la cérémonie inaugurale dans le hall, le public était invité dans l’hémicycle de l’institution pour assister à la conférence donnée par Edgar Tetahiotupa, docteur en anthropologie sociale et culturelle sous le thème : “Prise de possession des îles Marquises. Pourquoi ont-ils tué … ?“.

(Photos Présidence)

Edgar Tetahiotupa s’est “attaché à comprendre à travers les écrits et les témoignages, les opportunités et/ou malentendus qui ont animé les événements de la période allant de 1842, année de prise de possession des Marquises, jusqu’à l’exécution de Pakoko en 1845”. D’ailleurs cet évènement est organisé à l’occasion du 179è anniversaire de la mort du chef Pakoko, fusillé le 21 mars 1845.

Une exposition qui devrait, selon le Pays, “servir de catalyseur pour une initiative plus vaste visant à explorer et à enseigner l’histoire de tous nos archipels : les îles du vent, les Raromatai, les Tuamotu-Gambier, les Australes, en passant par toutes les autres îles qui composent notre magnifique Polynésie française”. Car “c’est en explorant les histoires uniques de chaque île que nous pourrons vraiment apprécier la richesse et la diversité de notre patrimoine culturel.”