Le système Fetia, guichet unique pour dématérialiser les flux de marchandises internationales

(Photo Port autonome)
Ce projet, porté par le Port autonome de Papeete (PAP) depuis 2018, avec le concours actif de la direction régionale des douanes, est prévu d’être opérationnel en juin 2024, après une phase d’expérimentation avec les entreprises de la place. (Photo : Port autonome)
Temps de lecture : < 1 min.

Le système Fetia (Fenêtre unique du terminal de commerce international agréée) est une plateforme informatique qui permet les échanges de données sur toute la chaîne de la marchandise débarquant ou embarquant sur le port de Papeete, à l’international. Ce projet, porté par le Port autonome de Papeete (PAP) depuis 2018, avec le concours actif de la direction régionale des douanes, est prévu d’être opérationnel en juin 2024, après une phase d’expérimentation avec les entreprises de la place.

Il permettra à tous les acteurs de la communauté portuaire d’avoir un guichet unique permettant leurs saisies et le suivi du statut des marchandises. Il donnera aux autorités (Direction des douanes, Direction de la biosécurité, Port autonome de Papeete) l’accès au suivi en temps réel de l’état des marchandises, améliorant ainsi leurs inspections en permettant de sélectionner les marchandises à contrôler. L’outil dématérialisera tous les flux des marchandises internationales, permettant un gain de temps et une meilleure efficacité pour tous les acteurs.

Représentant un coût global de 412,3 millions de francs, Fetia s’inscrit dans la politique de dématérialisation que le gouvernement souhaite renforcer pour simplifier les procédures administratives contraignantes et chronophages.