La forêt pédagogique Aoa de la vallée de Moaroa, à Teva i Uta, a été inaugurée

Porté par la société Aoa Polynesian Forest, le projet de régénération de la forêt de la vallée de Moaroa a bénéficié d’une subvention de près de 35 millions de francs du Fonds vert. (Photo HC)
Temps de lecture : < 1 min.


Anna Nguyen, cheffe de la subdivision administrative des îles-du-vent, s’est rendue à Teva i Uta ce jeudi 21 mars, pour assister à l’inauguration de la forêt pédagogique de la vallée de Moaroa, informe le haut-commissariat de la République.

“L’urgence du dérèglement climatique et les menaces sur la biodiversité justifient la mise en œuvre du fonds d’accélération de la transition écologique dans les territoires” explique la représentante de l’Etat qui rappelle que le Fonds vert, versé par Paris, vise à soutenir les investissements des collectivités et des associations “favorisant la performance environnementale, l’adaptation au changement climatique et l’amélioration du cadre de vie dans les territoires.”

“Dans cette logique de décliner la transition écologique au cœur des territoires”, le fonds vert de l’Etat a soutenu 17 projets couvrant l’ensemble de la Polynésie française, pour plus d’un milliard de francs en 2023, selon le haut-commissariat.

Porté par la société Aoa Polynesian Forest, le projet de régénération de la forêt de la vallée de Moaroa a
ainsi bénéficié d’une subvention de près de 35 millions de francs, pour le financement de 4 actions
principales : contrôler sur le long terme des plantes envahissantes et restaurer les équilibres en faveur des espèces indigènes et endémiques, densifier les plantes indigènes et endémiques, étudier et suivre les paramètres biotiques et abiotiques de la vallée, former les agents de terrain à la reconnaissance des espèces, à la compréhension des enjeux écologique de la vallée.

Grâce au Fonds Vert, l’Etat se félicite de “financer des actions concrètes en faveur de la restauration des espaces naturels et de l’adaptation au changement climatique, portées par les collectivités et par les associations.” Et promet que le soutien engagé en 2023 “se poursuivra jusqu’en 2027”.