Pacifique – L’Australie prévoit une imposition minimale de 15% pour les multinationales

Le gouvernement australien se heurtera probablement à l'opposition de puissants lobbies industriels. (Photo AFP)
Temps de lecture : < 1 min.

Le gouvernement australien a dévoilé jeudi un projet de loi pour mettre en place une imposition minimale de 15% des bénéfices des multinationales pour qu’elles paient “leur juste part“.

“Les multinationales qui réalisent des bénéfices en Australie devraient payer l’impôt sur les sociétés en Australie”, a déclaré le trésorier (ministre) australien Jim Chalmers.

Le gouvernement australien espère adopter ce texte d’ici le mois de juillet.

Toutefois, il se heurtera probablement à l’opposition de puissants lobbies industriels établis dans ce pays riche en ressources naturelles.

L’Australie est l’un des plus grands exportateurs mondiaux de charbon et de gaz, et le plus grand producteur de minerai de fer — essentiel à la fabrication de l’acier.

Fin 2021, la fiscalité des entreprises a connu une petite révolution.

Cette année-là, près de 140 Etats se sont accordés sur une taxation minimale des multinationales sous l’égide de l’OCDE, consistant en deux piliers, le premier visant une meilleure répartition de la fiscalité des géants du numérique et le second une imposition minimale de 15% sur les bénéfices des sociétés.

AFP