Pâques-Contrôles routiers : 33 téléphones au volant, 1 dépistage stupéfiants, 0 alcoolémie

A la veille du week-end prolongé de Pâques, les forces de sécurité ont ainsi déployé un dispositif de contrôles routiers. (Photo HC)
Temps de lecture : 2 min.

Le haut-commissaire de la République souhaite publier le bilan des contrôles routiers à la veille du week-end de Pâques. “L’opération menée hier marque la volonté partagée des services de l’Etat et du Pays de rester mobilisés sur le sujet de la sécurité routière qui fait encore trop de victimes sur les routes de Polynésie française en raison essentiellement de mauvais comportements” déclare Eric Spitz. “Si les messages de prévention des risques tels que le port du casque, la conduite sous l’empire d’un état alcoolique ou de stupéfiants sont connus et intégrés, force est de constater qu’ils ne sont pas appliqués.” On notera toutefois, avec réconfort, qu’aucun conducteur d’automobile ou d’engin n’a été contrôlé en état d’ébriété ou avec un taux d’alcoolémie délictueux, sur 307 dépistages.

Les deux-roues, premières victimes

Depuis le début de l’année 2024, 7 tués sur 8 étaient conducteurs de 2 roues, insiste une nouvelle fois le représentant de l’Etat face aux statistiques implacables.. La vitesse, l’alcool ou les dépassements interdits (lignes blanches, virages, etc.) sont à l’origine des accidents.

(Photo HC)

A la veille du week-end prolongé de Pâques, les forces de sécurité ont ainsi déployé un dispositif de contrôles routiers, en présence de la directrice de cabinet du Haut-commissaire, Emilia Havez, qui s’est rendue sur un point de contrôles routiers à Arue, pour “rappeler la mobilisation sans relâche des gendarmes et policiers contre l’insécurité routière et saluer leur engagement en faveur de la protection de la population”.

Près de 45 gendarmes et policiers nationaux, soutenus par la police nationale de Arue et Pirae, ont tenu les points de contrôles “sur des axes routiers stratégiques afin de garantir la sécurité des usagers de la route.” Des contrôleurs de la direction des transports terrestre ont également été engagés pour la vérification au niveau des professionnels de la route (taxis et bus).

108 infractions révélées

307 dépistages d’alcoolémie et 21 dépistages de stupéfiants ont été effectués dans la nuit de jeudi à vendredi :
– 33 téléphones au volant
– 5 défauts de permis de conduire
– 1 conduite sous stupéfiants
– 3 infractions pour transport sans dispositif de retenue
– 5 modifications de 2 roues
– 190 g de cannabis et découverte de 550 00 F en liquide, “qui donneront lieu à des
investigations complémentaires”.

(Photo HC)