Expédition “Plastic Odyssey” : la guerre aux plastiques au bénéfice des océans

L'approche est simple : "Agir à terre, avant que les déchets ne soient déversés dans l’océan." (Photo Plastic Odyssey)
Temps de lecture : < 1 min.


“Plastic Odyssey” est le nom du navire s’inscrivant dans un projet mondial visant à réduire la pollution plastique dans l’océan en créant un réseau mondial d’initiatives de valorisation locale.

Le 1er octobre 2022, le navire a quitté Marseille pour une expédition de trois ans et est actuellement en Polynésie française, a pu aussi intervenir sur l’île de Henderson à Pitcairn, en mettant en œuvre des moyens innovants de rapatriement des déchets plastiques adaptés à une île difficile d’accès.

(Photo : Présidence)

Le vice-Présidente du Pays, Éliane Tevahitua, a ouvert la conférence de presse de “Plastic Odyssey”, ce jeudi 28 mars à l’hôtel InterContinental Tahiti, “en rappelant l’importance de notre environnement, te arutaimareva, pour le peuple mā’ohi” selon le communiqué du Pays.

À l’instar du prochain dépôt à l’assemblée de la Polynésie française (APF) du projet de loi du Pays relatif à la réduction de l’utilisation des produits à usage unique, cette mission Plastic Odyssey “s’inscrit pleinement dans la volonté du Gouvernement de la Polynésie française de réduire et de mieux gérer ses déchets plastiques, notamment par la démonstration de la faisabilité d’une revalorisation des déchets liés à l’exploitation des fermes perlières.”