Philippines. Inondations et glissements de terrain, 39 morts

Un nouveau glissement de terrain a fait quatre morts dans le sud des Philippines portant à au moins 39 le nombre de morts des pluies meurtrières de ces derniers jours. (Photo : AFP

Un nouveau glissement de terrain a fait quatre morts dans le sud des Philippines, et deux corps ont été retrouvés noyés près d’une rivière, a annoncé la police jeudi, portant à au moins 39 le nombre de morts des pluies meurtières de ces derniers jours.

Les autorités poursuivent leurs recherches pour retrouver au moins une vingtaine de personnes après les fortes précipitations survenues durant le week-end de Noël qui ont provoqué des inondations et des glissements de terrain dans des régions du centre et du sud des Philippines.

Selon la police, quatre personnes pêchaient mercredi sur un cours d’eau de la province du Davao Oriental sur l’île méridionale de Mindanao quand un glissement de terrain les a ensevelies.

Le corps sans vie d’un homme de 62 ans avait été retrouvé très vite, et deux autres corps ont été trouvés jeudi, a fait savoir à l’AFP le chef de la police de la ville de Mati, Ernesto Gregore.

« Il y avait une forte averse dans les montagnes. Ils pêchaient dans une rivière quand un glissement de terrain s’est produit », a-t-il relaté.

Dans tout le pays, des centaines de maisons ont été détruites et plus de 7.000 hectares de cultures ravagées par les pluies, forçant des dizaines de milliers de personnes à trouver refuge dans des centres d’évacuation, a rapporté l’agence nationale de gestion des catastrophes.

La plupart des personnes décédées se trouvaient dans la province du Misamis Occidental sur l’île de Mindanao, où 16 personnes sont mortes de noyade ou dans des glissements de terrain provoqués par les pluies.

Les Philippines comptent parmi les pays les plus vulnérables aux conséquences du changement climatique. Des chercheurs ont averti que les intempéries deviennent plus puissantes à mesure que la planète se réchauffe.

AFP