ChatGPT, entre fascination et effroi

"ChatGPT inaugure une nouvelle ère, l’ère des machines intelligentes" (Photo : AFP)

ChatGPT est une intelligence artificielle capable de répondre aux questions posées par un être humain au travers d’une simple interface de type « Messenger ». Il comprend plusieurs langues dont le français et a été mis en ligne et ouvert au grand public le 30 novembre 2022 (https://openai.com/blog/chatgpt/).

En une semaine, l’outil avait dépassé le million d’utilisateurs. Ce succès fulgurant s’explique uniquement par la qualité des réponses fournies par l’intelligence artificielle aux questions des utilisateurs.

ChatGPT est capable non seulement d’effectuer certaines tâches pour lesquelles il a été entrainé (résumé de texte, génération de texte, synthèse des connaissances sur un domaine particulier, traduction de textes d’une langue à une autre etc.) mais également de suivre une conversation et, encore plus surprenant, de raisonner de manière logique sur les connaissances qu’il a apprises.

Le résultat laisse bouche bée tout utilisateur. Personnellement, aucune évolution de l’informatique ne m’avait autant enthousiasmé depuis l’avènement de l’Internet.

Fonctionnement de Chat GPT

L’apprentissage machine a beaucoup progressé ces dernières années que ce soit dans le traitement de la langue naturelle, la reconnaissance de formes, la vision par ordinateurs etc.

Nous-mêmes, à l’université de la Polynésie française menons de modestes travaux de recherche en apprentissage machine. Nous avons en particulier produit un logiciel de reconnaissance de la qualité des perles de Tahiti.

D’un point de vue technique, ChatGPT combine différentes solutions modernes d’apprentissage machine (apprentissage supervisé au moyen d’un réseau de neurones profond de type « transformer » et apprentissage par renforcement).

ChatGPT a été entrainé sur un gigantesque corpus de données comprenant des milliards de mots, constitué de textes provenant de différentes sources, y compris des articles de journaux, des livres, des pages Web et des Gabillon / ChatGPT ou bienvenue dans l’ère des machines intelligentes / 3 documents officiels. Grâce à ce corpus de données, l’intelligence artificielle a développé une compréhension approfondie de la langue naturelle et de la façon dont elle est utilisée dans différents contextes. ChatGPT est régulièrement mis à jour et soumis à de nouvelles données.

Le raisonnement utilisé par ChatGTP pour apprendre est de nature inductive. Cela signifie qu’à partir des données du corpus, ChatGPT dérive des lois générales lui permettant ensuite de répondre aux questions des utilisateurs. La compréhension du langage naturel et la quantité énorme de connaissances apprises confèrent à ChatGPT,

– la capacité de délivrer une information avisée et pertinente sur quasiment n’importe quel sujet,

– la capacité de suivre une conversation avec un être humain,

– Et, mieux encore, et il conviendra de le souligner, la capacité de raisonner de manière logique sur les connaissances apprises.

Evaluation de ChatGPT

Ce qui étonne d’abord avec ChatGPT, c’est sa versatilité. Avant ChatGPT, les intelligences artificielles modernes avaient tendance à être spécialisées dans un nombre limité de tâches. ChatGPT lui semble tout savoir sur tout. Pour bien l’évaluer il faudrait néanmoins demander à plusieurs experts humains, chacun dans des domaines différents, de lui soumettre plusieurs questions. Un article du Figaro en date du 25 décembre 2022 relate le cas de questions d’ordre juridique soumises à ChatGPT et pour lesquelles il a fourni des réponses satisfaisantes.

En ce qui me concerne, je lui ai posé quelques questions dans le domaine de l’informatique et des mathématiques. Je lui ai d’abord demandé s’il pouvait me générer un programme écrit en Prolog (un langage informatique) capable de résoudre le jeu « le compte est bon ». A ma grande surprise ChatGPT m’a livré un tel programme. J’ai été non seulement sidéré par le fait qu’il connaisse le jeu le « le compte est bon » mais également ébahi par le programme écrit en Prolog Gabillon / ChatGPT ou bienvenue dans l’ère des machines intelligente.

Certes il m’a fallu retoucher un peu le programme obtenu pour le faire fonctionner mais tout de même le résultat est remarquable. Je lui ai ensuite soumis un problème mathématique, le test d’entrée à l’université d’Oxford en 2017, qui est un simple problème d’optimisation sous contrainte. En réponse ChatGPT a déroulé un long raisonnement qui semblait solide mais qui en fait comportait une faille et qui donc ne lui a pas permis de trouver la bonne réponse. Cet échec met en lumière un des problèmes des intelligences artificielles entrainées de manière inductive. Elles ont du mal à raisonner de manière purement déductive, la déduction étant le mode de raisonnement le plus utilisé en mathématiques.

Enfin j’ai soumis à ChatGPT une énigme qui se résout aisément à l’aide d’un système d’équations et inéquations : « Le produit de l’âge de mon père et du mien est égal à 2010. Quels sont nos âges ? » (la seule bonne réponse est 30 et 67). Le raisonnement utilisé par ChatGTP pour me répondre fût assez confus. Il m’a livré plusieurs réponses dont la bonne réponse. Les autres réponses étaient soit fausses (ce qui est bizarre car il lui aurait suffi de vérifier le résultat de la multiplication des deux âges) soit aberrantes (1,2010), (2,1005). Ces réponses aberrantes illustrent un deuxième problème des intelligences artificielles modernes : elles ont du mal à apprendre le bon sens. ChatGTP n’a pas réalisé que l’âge d’un être humain ne pouvait guère dépasser la centaine d’années.

Malgré ces deux échecs relatifs, il convient de souligner la percée majeure que représente ChatGPT dans le domaine de l’intelligence artificielle. Pour la première fois, nous avons affaire à une intelligence artificielle capable de comprendre, de parler, ayant accès à une grande quantité de connaissances et étant capable de raisonner sur ces connaissances (même si tout n’est pas encore parfait). J’ai parfois eu l’impression de me retrouver devant HAL (Carl en français), l’ordinateur du film culte « 2001, l’odyssée de l’espace ». Gabillon / ChatGPT ou bienvenue dans l’ère des machines intelligentes / 5

Futur de ChatGPT

L’article du Figaro que nous avons cité précédemment souligne l’impact qu’a déjà ChatGPT sur les universités dans la mesure où il est capable de répondre correctement à des questions d’examen. Nous, les enseignants en informatique de l’université de la Polynésie française, avons d’ailleurs commencé à réfléchir à la prise en compte de ce nouveau paramètre dans nos enseignements et la surveillance de nos examens.

Les applications de ChatGPT sont en fait innombrables. Dès lors qu’une expertise sera requise ChatGPT pourra fournir une aide. Il pourra (et il le peut déjà) assister un enseignant, un étudiant, un médecin, un juriste, voire un homme politique.

ChatGPT inaugure une nouvelle ère, l’ère des machines intelligentes. Pour rester dans le domaine de l’enseignement que je connais bien, je suis convaincu que bientôt nous aurons des robots capables d’enseigner de manière pédagogique, en s’adaptant au niveau des étudiants et en étant capable de répondre précisément à leurs questions. Par rapport aux humains, les machines seront mieux informées, synthétiseront mieux leurs connaissances et seront capables de raisonner de manière méthodique sur les connaissances apprises. Bref, peu à peu l’expertise des machines va rendre obsolète l’expertise humaine. Le monde de demain sera donc à la fois fascinant et effrayant.

Pr. Alban Gabillon

Université de la Polynésie Française