Intempéries : une « situation à surveiller » prévient Météo-France

Thierry Dupont, responsable prévision de Météo-France, prévient que le mauvais temps va durer au moins jusqu'à samedi.
Thierry Dupont, responsable prévision de Météo-France, prévient que le mauvais temps va durer au moins jusqu'à samedi. (Photo : Damien Grivois)

Depuis le début de la semaine, un axe de mauvais temps s’étire des îles Samoa jusqu’à l’ouest de la Polynésie française, et les 48 heures à venir resteront en mode très dégradé.

« La situation actuelle est une situation de blocage qui perdure déjà depuis plusieurs jours, ça s’est mis en place lundi sur la Société mais le mauvais temps avait déjà touché les Australes bien avant » explique Thierry Dupont, responsable prévision chez Météo-France à Tahiti-Faa’a. « La Société est donc touchée par cette Zone de convergence du Pacifique sud (ZCPS), avec de fortes pluies et des épisodes de vents par moments, ainsi qu’une mer forte. Un système dépressionnaire s’est formé vers Rapa et de multiples petites dépressions très faibles sont également présentes dans cette zone. Ce mauvais temps évolue peu, jusqu’à au moins samedi… »

Durant toute la saison des pluies, la Direction de la protection civile est en contact quotidien avec les prévisionnistes. La vigilance est renforcée, indique ce mercredi son directeur Mickaël Lecoq dans les locaux de Météo-France, avant de lancer un appel général à la prudence, notamment les éventuels randonneurs : « le premier acteur de la protection civile, c’est le citoyen… »

Concernant Rapa, une vigilance orange pour fortes pluies et jaune pour vents violents est en cours depuis le mardi 10 janvier en début d’après-midi.

Des vents violents, avec des rafales de 80 à 100 km/h (et même localement 110 km/h) doivent se renforcer ce mercredi 11 janvier en soirée sur Mopelia et le nord des Australes et devraient persister plus au sud sur Rapa. Ces vents violents vont ensuite s’étendre aux îles Sous-le-Vent ainsi qu’à Tahiti et Moorea.

Appels à la vigilance

« C’est une situation qui reste à surveiller » prévient Thierry Dupont, « il y aura probablement l’émission de plusieurs messages de vigilance, il est donc fortement conseillé de resté informé. »

Météo-France indique quel les fortes pluies enregistrées à Rapa se sont un peu calmées mercredi en matinée, mais la vigilance orange est maintenue car à nouveau de fortes précipitations sont possibles.

Selon le responsable prévision de Météo-France, cette zone devrait ensuite se décaler « très lentement » lors du week-end, puis s’éloigner vers l’ouest. C’est alors qu’un retour progressif du beau temps est attendu sur la Polynésie française, dans le courant de la semaine prochaine.

« Les phénomènes qui stagnent sont toujours à surveiller, car ils sont souvent synonymes de forts cumuls de précipitations » détaille Thierry Dupont, « ce sont des pluies à caractère plus ou moins continu, parfois fortes, et le danger vient de l’accumulation sur plusieurs jours, ce sont des quantités d’eau que les sols ne peuvent absorber. »

Le directeur de la Protection civile Mickaël Lecoq rappelle qu’il faut rester humble face aux éléments, et ne pas hésiter à modifier son programme de la journée en fonction des intempéries.

Dans la configuration actuelle, le vent qui touche les îles est plutôt de nord-ouest à nord (« flux de NO »), donc les pluies vont surtout bloquer sur le nord des îles.

Sur l’île de Tahiti, la zone la plus exposée est la zone urbaine, la plus peuplée, qui va de Mahina à Punaauia.

« Le vent arrive d’une direction un peu inhabituelle, donc la mer du vent générée va être assez forte à forte, et va toucher des côtes qui ne sont pas exposées habituellement » note Thierry Dupont.

Météo-France ne redoute pas de submersion marine ou d’ensachage de lagon, mais les conditions de navigation notamment seront dégradées. Une amélioration sensible du temps est envisagée pour la semaine prochaine.