Territoriales : Heiura-Les Verts cherche ses candidats sur internet

La seule "alternative viable et durable" est portée par l’écologie politique, explique Heiura-Les Verts.
La seule "alternative viable et durable" est portée par l’écologie politique, explique Heiura-Les Verts. (Photo : Heiura-LV)

Heiura-Les Verts lance un appel à candidature sur internet pour composer la liste des territoriales 2023.

« De ce rendez-vous historique, nous devons agir. Aujourd’hui, plus que jamais » écrit le parti conduit par Jacky Bryant qui considère que la seule « alternative viable et durable » est portée par l’écologie politique.

Les écologistes rappellent que la prime majoritaire modifiée, appliquée aux élections territoriales de 2013, a pour objectif de renforcer la stabilité des institutions polynésiennes. « Cette instabilité politique pour mémoire, s’est chiffrée par dix présidents du pays, treize gouvernements, dix présidents de l’APF entre 2004 et 2013 ! » souligne Heiura-Les Verts qui s’étonne par ailleurs des « retournements de vestes d’élus de la place Tarahoi abandonnant leur va’a de l’autonomie » pour négocier leur retour éventuel dans l’hémicycle « à bord du va’a de l’indépendance ! »

Le parti regrette que les Polynésiens semblent pris entre le marteau et l’enclume, prisonniers de la question statutaire. Pour Heiura-Les Verts, ce sont bien les question d’ordre environnemental qui doivent être la priorité des politiques. « Pourrions-nous continuer à subir les effets sur notre modèle de développement économique ? Sur nos moyens de transport ? Sur notre approvisionnement en énergie ? Sur nos bâtiments publics, individuels ? Sur la santé, la prévention, les choix éducatifs et de formation, etc… etc… sans se poser la question suivante. Pouvons-nous agir ? » 

Heiura-Les Verts invite les candidats à consulter sa page Facebook.