Sécurité routière : les forces de l’ordre multiplient les contrôles

Les services de l'Etat annoncent qu'ils poursuivront les contrôles routiers "dans tous les archipels" en 2023.
Les services de l'Etat annoncent qu'ils poursuivront les contrôles routiers "dans tous les archipels" en 2023. (Photo : HC)

Ce vendredi 6 janvier dans l’après-midi, l’administrateur d’Etat des îles du Vent, Guy Fitzer, a accompagné le commandant Tamatea Tuheiava ainsi que les policiers pour une nouvelle action de contrôle routier à Papeete, avenue du Commandant Destremeau.

Les forces de l’ordre ont contrôlé 42 automobiles et 57 deux-roues. Selon le haut-commissariat, 18 infractions ont été relevées : 9 défauts d’assurance, 3 défauts de permis de conduire, 3 défauts de carte crise, une vitre teintée, des pneus lisses et une plaque d’immatriculation non conforme.

Trois contraventions ont été dressées, deux pour conduite sans permis, une pour conduite sous l’emprise de l’alcool.

Le Haut-commissaire Eric Spitz entend « réaffirmer la mise en place des opérations de contrôle offensives et dissuasives en matière de répression sur l’ensemble des archipels de la Polynésie française en 2023. »

L’objectif de ces contrôles est « bien sûr de sanctionner les manquements constatés mais aussi d’éveiller les consciences de ceux qui par leurs comportements peuvent mettre des vies en danger. »

En 2022, en zone police, + de 98% des infractions sont liés à une conduite sans permis. Sur l’ensemble des archipels, 41% des causes d’accidents sont liées à l’alcool, 38% sont liées à une vitesse inadaptée ou excessive, 25% sont liées aux stupéfiants, selon les services de l’Etat.