L’année du Lièvre d’eau s’ouvre par un dîner dansant au temple Kanti

Parmi les 700 convives présents, il y a avait la présidente du conseil des femmes, Chantal Galenon.
Parmi les 700 convives présents, il y a avait la présidente du conseil des femmes, Chantal Galenon. (Photo : John Hiongue)

Ils étaient environ 700 convives rassemblés, samedi 21 janvier en soirées dans les jardins du temple Kanti à Mamao, afin de fêter l’arrivée de la fête du printemps appelée couramment le Nouvel An chinois.

« Après trois années d’absence, il faut mettre les bouchées doubles. Le repas impérial est assuré par le traiteur Le Jasmin alors que c’est l’orchestre Tahitian Boys Band qui anime le bal » relate Timi Wong Yut, le nouveau président de l’association Si Ni Tong, organisatrice de cet événement.

Les danseuses de Marilyn Liu ont présenté un extrait de leur spectacle dont l’intégralité sera jouée le dimanche 29 janvier dans les jardins du temple Kanti à l’occasion de la grande journée culturelle chinoise. (Photo : John Hiongue)

Dix associations culturelles chinoises forment Si Ni Tong. Chaque année, conformément à son statut, la présidence change malgré l’absence des festivités durant trois années de crise Covid-19.

Ce regroupement d’association a toujours fonctionné dans l’ombre et le dîner dansant marque le retour des quatre grands rendez-vous culturels, dont le plus populaire sera la journée culturelle chinoise programmée pour dimanche 29 janvier dès 9 h dans les jardins du temple Kanti. L’entrée est gratuite pour tous, et c’est notamment une occasion de revoir les danseuses de l’école de danse Tchai Lee de Marilyn Liu. En effet, ces danseuses ont présenté, samedi soir, un avant-goût de leur spectacle du 29 janvier.

La nouvelle année lunaire a commencé par un dîner dansant . (Photo : John Hiongue)

Tard dans la nuit, une cérémonie de réveil des lions a permis à la diaspora chinoise de Tahiti d’entrer de plein pied dans l’année du Lièvre. Quelques officiels ont répondu aux invitations à cette soirée. Parmi eux, le nouveau consul de la République populaire de Chine, Tian Lixiao, en poste à Tahiti depuis 2022.

Du côté du gouvernement, c’est le vice-président, Jean-Christophe Bouissou qui était présent à cette soirée festive très conviviale. Pour la commune de Papeete, notons le retour sur scène de Michel Buillard qui n’a pas hésité à entonner quelques chansons tahitiennes et aussi un tube en hommage à Elvis Presley dont il est un grand fan.

A noter le samedi 4 février aura lieu le défilé des lanternes avec un départ du cortège devant la mairie de Papeete en direction des jardins de la Présidence. Ce défilé marque la fin des quinze jours de réjouissance autour de la nouvelle année lunaire de l’astrologie chinoise. Dès lundi 23 janvier au matin, les danses du lion s’enchaîneront chez les commerçants en ville et dans les communes environnantes de Papeete, sans oublier les établissements scolaires qui ont sollicité au préalable une prestation pour leur école.

De notre correspondant
John Hiongue