Abris de survie : des subventions pour Hao, Fakarava, Kauehi, Tureia et Manihi

Une convention marque le lancement d’un nouveau programme de constructions d’abris pour un montant de plus de 6,2 milliards de francs, à répartir entre 2021 et 2025 entre l’Etat et le Pays.
Une convention marque le lancement d’un nouveau programme de constructions d’abris pour un montant de plus de 6,2 milliards de francs, à répartir entre 2021 et 2025 entre l’Etat et le Pays. (Photo : archives LDT)

Le Conseil des ministres a octroyé, ce mercredi 25 janvier, quatre subventions d’investissement pour financer des études et des travaux dans le cadre de la convention relative à des bâtiments publics pouvant servir d’abris de survie dans l’archipel des Tuamotu en cas de survenance d’un événement météorologique majeur.

Signée à Paris le 30 mars 2021 par le Premier ministre Jean Castex, puis par l’ensemble desTavana à Papeete le 29 avril suivant, cette convention marque le lancement d’un nouveau programme de constructions d’abris pour un montant de plus de 6,2 milliards de francs, à répartir entre 2021 et 2025 entre l’Etat et le Pays à hauteur de 47,5% chacun et de 5% par les communes.

Fort d’une première expérience, lesdits partenaires institutionnels ont souhaité capitaliser sur les difficultés du passé pour faire mieux. Ainsi, pour ce nouveau dispositif, les communes concernées par les opérations sont pleinement décideuses et actrices. En effet, ces projets de bâtiments publics ont été choisis par leurs soins et seront occupés et entretenus par leurs services avec le soutien de l’Etat et du Pays.

En l’occurrence, la commune de Hao se voit ainsi attribuer une subvention d’investissement pour la réalisation des travaux de construction d’une mairie/abri de survie. Elle souhaite en effet édifier une nouvelle structure à l’emplacement de l’actuelle mairie. La participation du Pays s’élève à 162 millions de francs pour cette première opération.

« Accompagner les communes »

Parallèlement, la commune de Fakarava se voit attribuer une subvention de 144,8 millions de francs pour la réalisation des travaux relatifs à la construction d’une mairie/salle polyvalente aux normes abri de survie sur l’atoll de Kauehi.

Concernant la commune de Tureia, celle-ci compte actuellement deux abris. Cependant, d’une capacité totale insuffisante, elle souhaite remédier à ce manque par une extension qui permettra une protection supplémentaire de 122 personnes. Ainsi, la commune bénéficie d’une subvention du Pays pour la construction d’une extension de la mairie à hauteur de 114,5 millions de francs.

Enfin, la commune de Manihi, se voit attribuer une subvention d’investissement qui s’élève à 4,8 millions de francs pour la réalisation d’études relatives à la construction d’un centre d’incendie et de secours qui servira également de centre administratif et d’abri aux normes para-cycloniques sur l’atoll de Ahe. La structure en projection viendra compléter l’école-abri de survie construite en 2020 et permettra la mise en sécurité de l’intégralité de la population de Ahe si un cas de phénomène météorologique majeur venait à survenir.

Par ces octrois, le Pays poursuit et maintient sa politique d’accompagnement des communes. Ces aides contribuent notamment, et surtout concrètement, à renforcer la qualité des missions de service public communal, essentielles à la qualité de vie des administrés.

(Extraits du compte-rendu du Conseil des ministres)