Future résidence Atihiva : 40 logements individuels à l’horizon 2025 à Afaahiti

Le ministère du Logement précise que le coût total de l’opération s’élève à 1,69 milliard de francs, intégralement financé par le Pays.
Le ministère du Logement précise que le coût total de l’opération s’élève à 1,69 milliard de francs, intégralement financé par le Pays. (Photo : présidence)

Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le Vice-président et ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, ont procédé ce mardi 24 janvier en matinée à la pose de la première pierre de la résidence Atihiva dans la commune de Afaahiti, à Taiarapu Est.

Selon le communiqué de la présidence, la cérémonie s’est déroulée également en présence du ministre des Finances et de l’Economie, Yvonnick Raffin, du ministre des Grands travaux René Temeharo, des membres de l’assemblée de Polynésie française, ainsi que du maire de la commune de Taiarapu Est, Anthony Jamet, du directeur général de l’Office polynésien de l’habitat (OPH), Moana Blanchard, et de ses équipes.

La résidence Atihiva sera réalisée sur un terrain de 77 714 m2, et comportera 40 logements individuels (20 de type F3, 14 de type F4 dont 1 PMR et 6 de type F5 dont 1 PMR) et une aire de jeux, selon le Pays. Elle représente la 1ère tranche d’une opération globale d’une centaine de logements. Ces logements sont destinés à la location simple pour des familles dont le revenu ne dépasse pas 2 SMIG.

« Mieux vivre ensemble »

L’architecture est « contemporaine et minimaliste, par ses volumes et les matériaux utilisés ». Les pièces sont organisées autour de l’espace central de la terrasse, ouverte de part et d’autre sur le jardin privatif. Chaque pièce est éclairée et ventilée naturellement. Un garage indépendant équipé d’un cellier vient compléter le logement. L’opération privilégie le « mieux vivre ensemble » et le confort de vie des futurs locataires, tout en s’inscrivant harmonieusement dans son environnement naturel.

La résidence Atihiva sera réalisée sur un terrain de 77 714 m2, et comportera 40 logements individuels. (Photo : présidence)

Le ministère du Logement précise que le coût total de l’opération s’élève à 1,69 milliard de francs, intégralement financés par le Pays ; 54,74 millions de francs pour les études et 1,64 milliard de francs pour les Travaux. Le permis de construire a été obtenu en juillet 2021, et les travaux s’étendront jusqu’en octobre 2024, mobilisant 11 entreprises du bâtiment et une soixantaine emplois.

C’est le deuxième chantier que l’OPH inaugure cette année. En outre, la production de logements sociaux s’inscrit dans le plan de relance 2021-2023, confirmant l’importance de l’OPH dans l’activité économique du Pays, souligne le communiqué du Pays.

Le périmètre d’intervention de l’OPH en tant que constructeur et bailleur social s’étend sur l’ensemble de la Polynésie française. L’Office est « prêt à relever le défi de répondre à la problématique de l’accès au logement, et aux objectifs de la Politique Publique de l’Habitat (PPH) 2021-2030, grâce à la mobilisation, au dynamisme et la coopération de l’ensemble de ses partenaires ».

Les pièces sont organisées autour de l’espace central de la terrasse, ouverte de part et d’autre sur le jardin privatif. Chaque pièce est éclairée et ventilée naturellement. (Photo : présidence)