Moorea-Maiao : la navette api Tapuae Manu IV est opérationnelle

Le Tapuae Manu IV, construit sur le chantier naval de Taravao par Nautisport, a été cofinancé par l’État à hauteur de 36 millions de francs. (Photo : HC)
Le Tapuae Manu IV, construit sur le chantier naval de Taravao par Nautisport, a été cofinancé par l’État à hauteur de 36 millions de francs. (Photo : HC)

Sur invitation du tavana de Moorea-Maiao Evans Haumani, le haut-commissaire Eric Spitz a participé ce mercredi 21 décembre au voyage inaugural de la nouvelle navette maritime Tapuae Manu IV en se rendant à Maiao.

Construit sur le chantier naval de Taravao par la société Nautisport, le navire a été inauguré en juillet dernier et cofinancé par l’État à hauteur de 36 millions de francs, soit 36% de l’investissement total de 110 millions de francs, précise le HC dans un communiqué.

Cette navette a pour vocation de mieux répondre aux besoins de la population des deux îles grâce à une meilleure capacité de transport de personnes (30 contre 12 précédemment) et 1,5 tonne de fret : continuité scolaire, liaisons sanitaires et Evasan des habitants, développement économique de l’île par le développement potentiel du tourisme journalier, ravitaillement en aliments, en eau potable, en matériaux et autres besoins.

Arrivée à Maiao, la délégation a été chaleureusement accueillie par le maire délégué de la commune associée de Maiao, Tahuhu Tama Ina, avec ‘ōrero, chants et danses En se rendant sur l’île de Maiao, le Haut-commissaire dit avoir pu « entendre les besoins de la population, à la fois proche et isolée de Tahiti, et témoigner le soutien constant de l’État aux côtés de la commune de Moorea-Maiao. »

Il a ensuite échangé avec les habitants de Maiao, visité les infrastructures communales (mairie annexe, école, dispensaire, quai) et rendu hommage au défunt maire délégué Henri Brothers en se recueillant sur sa tombe. Une visite de la parcelle où sera prochainement implantée la centrale hybride était également au programme de la journée, indique enfin le haut-commissariat.

Cette navette a pour vocation de mieux répondre aux besoins de la population de Moorea et Maiao (Photo : HC).
En se rendant sur l’île de Maiao, le Haut-commissaire « a pu entendre les besoins de la population, à la fois proche et isolée de Tahiti, et témoigner le soutien constant de l’État aux côtés de la commune de Moorea-Maiao. » (Photo : HC)