Foot/Ligue 1 – Lyon reprend par une victoire éclatante, Paris gagne in extremis

Mbappé a repris ses habitudes sur penalty (Photo : AFP)

Kylian Mbappé a donné au bout du suspense la victoire contre Strasbourg (2-1), tandis que Lyon, pour sa première sous l’ère de son nouveau propriétaire John Textor, a envoyé un message en étrillant Brest (4-2) mercredi lors de la seizième journée de Ligue 1.

D’un penalty qu’il avait provoqué en prenant de vitesse la défense strasbourgeoise, Mbappé a offert une victoire qui semblait jusque-là échapper au club de la capitale (90e+5).

Titulaire avec l’envie d’effacer le souvenir douloureux de la finale du Mondial perdue contre l’Argentine (3-3, 4 t.a.b. à 2), la vedette avait beaucoup tenté, en vain, avant de porter l’estocade finale.

Auparavant, deux joueurs avaient pris la lumière du Parc, puis son ombre : Marquinhos et Neymar.

Le défenseur, capitaine du PSG, a ouvert le score dès la 13e minute en coupant un coup franc très bien frappé par son compatriote Neymar. Revanchards après l’élimination de la Seleçao contre la Croatie en quart de finale, ils se servaient alors de la Ligue 1 comme exutoire.

Mais un autre but de Marquinhos, contre son camp cette fois, après un centre de Thomasson que Gianluigi Donnarumma avait anticipé (50e), puis l’expulsion de Neymar (62e), coupable d’une simulation dans la surface synonyme de deuxième carton jaune, ont fait basculé leur prestation.

Dommage, le N°10 du PSG avait gratifié le Parc des Princes d’une sublime virgule petit-pont sur Thomasson (45e+1).

Qu’importe, Paris débute donc sa deuxième partie de saison par une victoire juste avant la fin de l’année 2022, et compte huit points d’avance sur son dauphin Lens, qui joue jeudi.

Lyon repart de plus belle

Neuf jours après la finalisation du rachat de Lyon par l’Américain John Textor, l’OL a lancé sa remontée au classement à Brest (4-2).

Qui de mieux que le capitaine, Alexandre Lacazette, pour mettre son équipe sur les bons rails? C’est son centre que le milieu Maxence Caqueret, oublié par le capitaine brestois Brendan Chardonnet, a repris pour ouvrir le score (21e)

Après l’égalisation de Mathias Pereira Lage, d’un coup franc lointain mais dévié par le mur lyonnais (28e), un autre joueur formé au club, Rayane Cherki, a redonné l’avantage à l’OL, après une superbe action collective (32e).

Un penalty transformé avec assurance par Lacazette a alors donné de la marge à Lyon (34e). C’est encore Chardonnet qui avait été fautif, en déviant une frappe de Caqueret de la main.

Tetê a ensuite inscrit un quatrième but après un centre idéal de Karl Toko Ekambi, du pied gauche (48e), avant que Steve Mounié ne réduise l’écart (71e).

Lille, Monaco, victorieux

Plus tôt dans la journée, Lille avait battu Clermont (2-0) et Monaco était venu à bout d’Auxerre (3-2).

Cette victoire des Lillois leur permet de rester au contact des équipes visant un billet pour la prochaine Ligue des champions (sixième, à deux points du podium).

Angel Gomes a transformé un penalty qu’il avait obtenu quelques instants plus tôt, après une faute de Mateusz Wieteska (67e). L’exclusion de Maximiliano Caufriez (90e+1) pour avoir fauché Timothy Weah, qui partait au but, puis le but de l’ancien clermontois Mohamed Bayo (90e+4) ont mis fin au suspense.

Monaco, battu à domicile par Marseille (3-2) pour son dernier match avant la trêve du Mondial, a renoué difficilement avec la victoire à Auxerre (3-2) grâce notamment à un doublé de sa nouvelle pépite Eliesse Ben Seghir.

En début d’après-midi, Ajaccio a enfoncé Angers, vingtième et dernier (1-0).

Un penalty de Youcef Belaili (39e) a suffi aux Corses pour s’imposer et sortir provisoirement de la zone rouge.

Dans le même temps, aucun but n’a été inscrit au Stade de l’Aube entre Troyes et Nantes (0-0), qui a pourtant poussé en fin de match.

AFP