Une journée pour parler des Outre-mer à Paris avec Le Point

(capture d'écran : Le Point)

Après les Assises économiques de l’Outre-mer, tenus début décembre 2022 et organisés par le journal Ouest France, c’est au tour du magazine Le Point de s’intéresser aux territoires ultramarins.

Une journée de conférences et de débats se tiendra le 2 février prochain pour la deuxième fois à Paris, à la Maison de l’Océan.

« Élections en Polynésie, vivre-ensemble à Mayotte, appel de Fort-en-France à une refondation de la relation entre la métropole et ses territoires ultramarins : aux quatre coins du globe, l’actualité des Outre-mer sera brûlante en 2023 », résume le Point dans son appel à participation. « Au cours de la seconde édition des Outre-mer aux avant-postes, il sera également question des grands sujets de l’époque : préservation de la biodiversité, développement de l’économie bleue, tensions énergétiques, logements abordables et pérennes. Car les Outre-mer, ces territoires disséminés sur la planète et les océans, demeurent en première ligne des enjeux de notre temps. »

Le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, ouvrira la journée avec une conférence intitulée « Développement, vivre-ensemble, institutions : Où vont les Outre-mer ? ». Pascal de Izaguirre, président-directeur général de Corsair, parlera de son côté des « formations dans les Outre-mer » et « comment convaincre les jeunes de rester ? »

Un volet spécifiquement polynésien sera décliné par Ferdinand Mélin-Soucramacien, professeur de droit constitutionnel des université à Bordeaux, sur « Autonomie, souveraineté, indépendance : la Polynésie française à l’heure du choix ». « Alors que se profilent en avril 2023 des élections territoriales, la Polynésie française se retrouve de nouveau à l’heure du choix. Ses électeurs vont-ils choisir une autonomie croissante, ou une indépendance totale de l’archipel ? Et quelles conséquences pour les liens entre ces multiples îles et la métropole, située à des milliers de kilomètres ? », ambitionne-t-il d’évoquer dans une allocution de 35 minutes.

D’autres sujets comme la souveraineté alimentaire, le tourisme de masse ou encore le logement ultramarin durable seront évoqués.

Jean-François Carenco, ministre délégué chargé des Outre-mer, cloturera la journée par une conférence sur le thème « création de valeur, emploi et modèle économique : les Outre-mer aux avants postes ».