Menaces de grève de la CSIP dans le groupe OPT

La centrale syndicale CSIP menace de déposer des préavis de grève dans les sociétés du groupe OPT. (Photo : archives LDT)

La Confédération des syndicats indépendants de Polynésie (CSIP) menace de déposer plusieurs préavis de grève au sein de sociétés rattachées à l’Office des postes et télécommunications (OPT), selon la centrale syndicale qui cite Onati, Fare Rata, Marara Paiement, Pacific Cash Service, Vini distribution ou encore Tahiti Nui Télécom.

Le secrétaire général de la CSIP, Cyril Le Gayic, souhaite une revalorisation des salaires qui prenne en considération l’inflation estimée à +8,5% en 2022.

Selon le leader syndical contacté par La Dépêche, les préavis n’avaient pas encore été déposés ce lundi 23 janvier.

« Ce sont des discussions de longue haleine, nous allons mettre en place un planning de négociations » explique le leader syndical. « C’est particulièrement vrai pour la convention collective qui a été dénoncée. Nous désirons un accord d’entreprises avec un tronc commun pour toutes les entités rattachées au groupe OPT, qui maintienne les avantage de chacune d’entre elles. »